Dans l'édition de novembre l'article "Exotic atoms cast light on fundamental questions" (see CERN Courier November 2006 p39) a malencontreusement été publié avec le résumé en français d'un autre article, sur l'expérience OPERA (see CERN Courier November 2006 p24). Le résumé correct est publié ci-dessous avec toutes nos excuses pour la confusion occasionnée par cette erreur.

Des atomes exotiques pour comprendre des questions fondamentales
Un atelier d'été, tenu à Trente, s'est attaché à étudier l'apport des expériences sur les atomes exotiques, les formes kaoniques fortement liées et l'antihydrogène pour explorer la physique fondamentale à basse énergie. L'atelier a rassemblé des experts dans le domaine des atomes et noyaux exotiques, afin d'examiner l'état actuel des expériences et de la théorie et de déterminer quels sont les sujets les plus prometteurs. Le programme, très fourni, allait des variétés pioniques, kaoniques et antiprotoniques des atomes exotiques à l'antihydrogène, et aux clusters nucléaires exotiques, plus généralement appelés de nos jours noyaux kaoniques fortement liés. Les participants ont pris connaissance des derniers résultats obtenus par de nombreuses expériences sur ces atomes exotiques, et ont discuté de projets futurs fondés sur des techniques d'expérimentation améliorées.